Catherine Mornecy

Effroi, rebond, transcendance. Puis, au bout d’une allée, sous un soleil patient et incongru : la fin de la veille, le repos enfin, et un goût d’infini partagé sous toutes formes.

Catherine Morency est poète (Les impulsions orphelines, Sans Ouranos, Les musées de l’air) et essayiste (Poétique de l’émergence et des commencements, Marie Chouinard chorégraphe, L’atelier de L’âge de la parole. Poétique du recueil chez Roland Giguère). Elle occupe le poste de professeure en création littéraire et littérature québécoise à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Dans ce recueil